09
juin
2013

Finance Kills publié par Jade de Varens

Vous avez sûrement du entendre parler des montres « Finance Kills », et si ce n’est pas déjà fait, cela ne devrait pas tarder…

Tout d’abord, laissez moi raconter comment l’histoire est née…

Bien que descendant d’une riche famille aristocrate Autrichienne, le Baron de Rattenberg , travaillant alors dans la finance, fut touché par la crise. En 2007, Il quitte alors tout ce qu’il avait toujours connu pour se lancer dans l’art puis, plus tard, dans les montres avec toujours cette même signature hors du commun : « Finance Kills ».

Depuis, ces montres sont devenues l’accessoire incontournable à porter au poignet. Plus qu’une simple montre, c’est aussi un symbole, un message de lassitude et d’exaspération que l’on souhaite faire passer.

Certes, l’histoire est atypique mais cela ne s’arrête pas là. Hormis un design très recherché et décalé, c’est avant tout une montre performante, intégré d’un mouvement japonnais déclinée sous toutes ses formes et capable d’aller jusqu’à trente mètres de profondeur. Par la suite, elle a été déclinée en neuf coloris différents, d’un côté les format 41 mm avec ses couleurs plus sobres, puis les 34 mm avec des motifs et des coloris déjantés.

Personnellement, j’ai eu un véritable coup de cœur pour la « Hipster Freak » mais surtout…son Packaging ! Un paquet de cigarettes en silicone dure avec l’inscription de la marque… Cela ne vous rappelle pas quelque chose ?

Alors oui, c’est la crise mais entre 49 et 55 Euros la montre, on ne se prive pas et on suit le mouvement « Finance Kills », déjà adopté par plusieurs stars ainsi que les hipsters de New York et de Berlin.

http://financekills.com / Facebook / Twitter / Instagram

Modèle The Hipster Freak

Modèle The carbon Classic

Modèle The Aztec Drug

Modèle The Burgundy Strike

PARTAGER ?

Partager sur facebook Partager sur twitter

COMMENTER ?

1 commentaire

Une réponse à “Finance Kills”

  1. fab dit :

    Je l'ai commandé sur lavantgardiste ! Cette montre est juste trop originale. J'ai tout de suite craqué pour le concept !

Laisser un commentaire