15
décembre
2013

La Turquie et la mode publié par Jade de Varens

Il y a bientôt un an, je posais mes valises à Istanbul afin de démarrer un nouveau projet consistant à importer la marque Ulric de Varens ici, en Turquie.

J’ai depuis pris un peu mes marques, bien que tout ne soit pas aussi simple qu’en France. Or, dans les nombreuses questions que l’on me pose concernant ma vie à l’étranger, j’ai pu remarquer qu’une question revenait souvent : « Et la mode là-bas, c’est comment ? »

Hum…Euh…

Voici ce que je réponds. Alors certes, je suis Parisienne, et j’ai vécu toute ma vie dans la capitale de la mode, ce qui fait que j’ai un avis assez tranché sur la question. Même si je l’avoue, je ne trouve pas que Paris soit le top question shopping, mais plutôt New-York.

Alors certes, ici nous avons TopShop en plus de toutes les marques comme Zara, H&M, Massimo Dutti ainsi que les marques de Luxe. Mais encore ? Et bien justement, pas grand chose. J’ai découvert quelques concept stores turcs qui offrent la possibilité de découvrir de jeunes artistes turcs et où j’ai pu trouver quelques sapes originales mais c’est tout. A part ça, vous avez également quelques boutiques vintages…mais là ça devient compliqué. Le vintage, c’est soit pourri, soit superbe mais en général, ce n’est souvent pas terrible.

Mais en dehors de cela, il est vrai que les designers Turcs sont très forts. Regardez Arzu Kaprol ou bien alors des marques moins connues en dehors des frontières turques comme OYE ou bien Nevra Karaca N°7. Il y a un réel potentiel.

Mais ce n’est pas ceci le plus embêtant. Je rentre assez régulièrement à Paris pour pouvoir me défouler. Ce qu’il y a de dommage, c’est que l’on ose pas porter à Istanbul ce que l’on achète à partir du moment où c’est hors des sentiers battus. Mettez une robe fourreau imprimée léopard et on vous prend pour un alien alors qu’à Paris, quoi de plus normal. Bien évidemment, je ne parle pas de décolleté ou de jupe ultra-courte, et c’est normal. Nous sommes en Turquie, pas à Rio de Janeiro.

Je pense qu’il faut laisser le temps au temps et que d’ici peu, Istanbul sera un carrefour de la mode. En attendant, la Parisienne que je suis continue de découvrir les tendances que lui offre la ville aux trois empires.

Photo : Boutique Arzu Kaprol – Istanbul

PARTAGER ?

Partager sur facebook Partager sur twitter

COMMENTER ?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire